Les brèves

PERTES D’EXPLOITATION – L’ACPR veut faire un état des lieux des principaux contrats commercialisés sur le marché français

C’est par un bref communiqué de presse du 6 mai que le superviseur a annoncé son intention de lancer une enquête thématique sur le sujet, ceci dans le cadre de l’exercice de ses missions de supervision prudentielle et de suivi des pratiques commerciales.
Les premiers enseignements tirés de cette analyse seront soumis au Collège de l’ACPR dans les prochaines semaines de juin et juillet.
On ignore si une instruction ou une recommandation est prévue, et pour quand. Il est probable que certains n’attendent pas pour saisir les tribunaux.

Source : MEDI

AUGMENTATIONS DE CAPITAL EN SERIE pour renforcer la solvabilité

La baisse des taux observée en 2019 a provoqué des augmentations de capital (Solvabilité II) en série chez les assureurs français. Ces opérations ont été identifiées et sont justifiées par les besoins des ratios de solvabilité. Certaines ont été rendues publiques, la majorité a eu lieu en toute discrétion.

Source : https://www.castom.fr/20200430_Flash_info_Castom_1.pdf

GRACE A LA PPE, les marges de solvabilité embellissent

A la fin de l’année dernière, le ministre de l’économie, Bruno Lemaire s’est rendu aux arguments des assureurs qui souhaitaient intégrer une partie de la Ppe dans le calcul des marges de solvabilité. Les comptes publiés pour l’exercice 2019 par une bonne trentaine de compagnies d’assurance vie en témoignent. L’amplitude de l’amélioration est large, elle s’étend de 2 à 156 points. Une belle opération de cosmétique collective.

Source : https://www.castom.fr/20200430_Flash_info_Castom_1.pdf

AXA annonce une (légère) dégradation de sa marge de solvabilité.

Le leader français de l’assurance annonce subir l’impact provoqué par la crise consécutive au Covid-19 sur les marchés financiers en début d'année.
Son ratio de solvabilité s’établit à 182 % à la fin du premier trimestre contre 198 % au 31 décembre 2019. Les responsables d’AXA reconnaissent que les difficultés sont devant, entre un tassement du chiffre d’affaires et une remontée inévitable des sinistres.
AXA est le premier assureur à informer le marché de sa situation. Il sera suivi d’une longue liste.

Source : AXA

 

AGENCES BANCAIRES ET CRISE DU CORONAVIRUS - désaffection accélérée

Selon le BCG* dans une étude réalisée dans 15 pays, le confinement a accru la distance des clients avec les agences bancaires au point pour un quart d’entre eux d’envisager de ne plus en fréquenter. Ce n’est pas un phénomène nouveau, mais les effets de la distanciation imposée l’ont amplifié. Les réseaux bancaires, déjà engagés dans de vastes plans de transformation, ont un intérêt accru, selon les auteurs de l’étude, à accélérer leur mutation. L’enjeu reste, néanmoins, de conserver une relation étroite avec les clients.

Source : Boston Consulting Group