Les brèves

France : Le régulateur se penche sur le « conseil automatisé ».

Le régulateur se penche sur le « conseil automatisé ». L’ACPR et l’AMF s’intéressent de près à la vente à distance de produits et services financiers. Cette initiative est née de l’observation de pratiques disparates et pour certaines, critiquables de la vente en ligne ou par téléphone*. Au niveau européen un comité ad hoc se penche sur le conseil automatisé et autre robot advisor. Les directives « distribution » (MIFID 2 & IDD) posent clairement la question du conseil. Cette question est donc centrale. Le conseil automatisé est-il du conseil ? Quelles en seraient les particularités, et comment l’encadrer, le cas échéant ?
*ACPR 2014

Source : ACPR, AMF, EIOPA

MONDE : La génération Y booste les acteurs de la tech.

La génération Y booste les acteurs de la tech. Selon l’enquête Voice of the Customer réalisée par Capgemini auprès de plus de 15 500 clients de compagnies d’assurance du monde entier, la génération Y interagit davantage, que les autres consommateurs, avec les assureurs par le biais des canaux numériques : elle a recours 2,5 fois plus aux réseaux sociaux, et se connecte 2 fois plus à partir de téléphones mobiles. Néanmoins, ces interactions se traduisent par un niveau de satisfaction de l’expérience client sensiblement plus faible que pour les autres groupes d'âge (environ 20%). Ce qui suggère que les attentes de la génération Y vis-à-vis des canaux numériques sont plus élevées que celles des générations précédentes. Pour les auteurs de l’analyse, il s’agit d’une alerte. En effet, le niveau d’insatisfaction perçu les conduit à se détourner des acteurs traditionnels au profit des stat-up issues de la Fintech.

Source : Capgemini – Efma : fr.capgemini.com/news/selon-le-world-insurance-report-2016-larrivee-de-linternet-des-objets-et-limportance-croissante

USA : Google stoppe son comparateur assurance.

Google stoppe son comparateur assurance. Google compare n’ira pas plus loin. Son initiateur considère que les résultats ne sont pas probants. L’expérience lancée aux USA et en Grande Bretagne s’est heurtée aux contraintes inhérentes à des activités fortement réglementées er finalement complexes. De plus les banques et les compagnies d’assurances sont des donneurs d’ordres respectables et que Google n’a intérêt à les froisser que si le retour sur investissement le justifie.

Source : Google

UK : Le régulateur britannique à la rencontre des entreprises.

Le régulateur britannique à la rencontre des entreprises. La FCA lance un vaste programme de réunions pour aider les entreprises et les intermédiaires à se mettre en conformité avec la réglementation. Ce programme va se dérouler sur une année, il organise différentes rencontres décentralisées autour de la compliance. Avec trois thématiques majeures, le processus de conseil, la conformité positive et la gouvernance professionnelle.

Source : fca.uk

USA : Zenefits, la Licorne américaine de l’Insurtech dans la tourmente.

Zenefits, la Licorne américaine de l’Insurtech dans la tourmente. Les régulateurs de plusieurs états américains dénoncent certaines pratiques commerciales de ce courtier. Ils l’ont placé sous surveillance et poussent leurs investigations. En fait, il semble que son agressivité commerciale de Zenefits l’ait conduit à prendre des libertés avec la réglementation. Aux USA, comme ailleurs, il n’est pas possible d’être « disruptif » à n’importe quelles conditions.

Source : Usine digitale.fr