Humeur

L’Afer lance un appel pour organiser des assises de l’assurance vie.

En annonçant un taux de rendement de 1,85% Gérard Bekerman, le président de l’Afer, fait le constat que l’assurance vie est dans une passe délicate. Si le taux net servi par l’association reste au-dessus de ceux du secteur son écart avec l’inflation tend à sérieusement se réduire.

Depuis les années 90, l’Afer est la référence. Elle a toujours délivré un des meilleurs rendements du marché. A l‘évidence, ces belles années sont derrière nous, pour l’Afer comme pour tous les acteurs de l’assurance vie.

Inviter la place à réfléchir collectivement à la situation du marché est une bonne idée. Encore faut-il que toutes les parties prenantes y soient conviées. Les assureurs, les assurés, les associations d’épargnants et les distributeurs, chacun a sa place dans la partition. Il ne sera pas inutile d’objectiver l’analyse en y associant un collège d’experts susceptible de proposer un diagnostic et des options pour l’avenir.

L’enjeu est là, pas seulement de ravauder un dispositif manifestement dépassé.

Henri DEBRUYNE